La Société Informatique de France – la SIF – est un espace de réflexion, de concertation sur les enjeux de l’informatique, et un espace d’action, d’amplification des actions basées sur le travail de la communauté. La SIF vise à rassembler toutes celles et ceux pour qui faire progresser l’informatique est un métier ou une passion : enseignants, chercheurs, ingénieurs, industriels, consultants ; le terme «informatique» s’entendant ici au sens large des sciences et technologies au cœur du numérique. La SIF a vocation à porter, au sein de la société, la voix de cette science et de ses acteurs ; pour cela, à l’instar des sociétés savantes des autres grands domaines, elle vise tout particulièrement à :

  • promouvoir l’informatique ;
  • servir et animer sa communauté scientifique et technique ;
  • contribuer à la culture des citoyens et à l’enseignement de la discipline à tous les niveaux ;
  • participer aux réflexions et aux initiatives sur la formation et l’emploi des informaticiens, participer aux débats de société.

La SIF est une association reconnue d’utilité publique. Elle a succédé en mai 2012 à SPECIF. Elle est administrée par un Conseil d’Administration et un Bureau élus conformément aux statuts.

 

École d’ingénieur de référence, l’INSA Lyon s’appuie sur des valeurs humanistes qui sont le fondement de son modèle depuis plus de 60 ans. Créé en 1957 par le philosophe Gaston Berger et le recteur Jean Capelle, l’INSA Lyon est le plus ancien et le plus important des six établissements du Groupe INSA. L’ingénieur INSA sait conduire sa carrière dans une logique de grande adaptabilité, d’approche pionnière des sciences et technologies et de véritable responsabilité sociétale. Une marque de fabrique qui porte aujourd’hui encore l’empreinte de ses deux fondateurs. On leur doit l’engagement humaniste de l’INSA et son modèle ouvert à toutes les différences, d’origine, de culture et de milieu social. La formation en sciences constitue le socle naturel des 5 années du cycle ingénieur, et depuis la création de l’INSA Lyon « les Humanités » sont placées au coeur de la formation d’ingénieurs ouverts au monde.
En plus des enseignements de langues, philosophie et culture, les élèves ingénieurs bénéficient d’une formation dédiée à la connaissance de l’entreprise et au management. Ces enseignements intègrent la réflexion éthique, mettant en oeuvre des pédagogies innovantes et actives, qui ont pour but d’offrir aux étudiants l’apprentissage de l’autonomie, de la responsabilité et de la citoyenneté tout en encourageant la créativité et l’innovation. La recherche à l’INSA Lyon, ce sont 23 laboratoires, plus de 600 chercheurs et enseignants-chercheurs, 650 doctorants et plus d’un millier de contrats industriels avec le monde socio-économique. Un capital scientifique et technologique qui compte pour beaucoup dans le rayonnement international de l’école.

 

L’Université Claude Bernard Lyon 1 est une université qui forme chaque année 45.000 étudiants dans les sciences et technologies, la santé et le sport. Elle accompagne chacun d’entre eux dans la construction de son parcours personnel pour l’emmener vers son métier. L’Université Claude Bernard Lyon 1 repousse toujours plus loin les limites de la connaissance, privilégie la formation par la recherche et facilite chaque jour le dialogue sciences-société. Pour tous, l’Université Claude Bernard Lyon 1 est une université où il fait bon vivre. Ses campus riches de vie et d’activité, au cœur d’une région exceptionnelle, permettent à chacun de s’épanouir et de se réaliser personnellement. L’Université fait en sorte que chaque étudiant puisse trouver sa place en se donnant une vraie chance : accompagnement par un enseignant référent et au contrôle continu en sciences, tutorat étudiant et préparation à la vie professionnelle avec le Service d’Orientation et d’Insertion des Étudiants (SOIE). Quel que soit le projet de formation choisi, il peut le mener à bien, mais aussi décider d’en changer. Avec 85 % de taux d’insertion professionnelle après l’obtention du Master, l’Université s’engage à amener ses étudiants vers des métiers qualifiés. Avec 13 mentions de Licence, 46 mentions de Master, 6 filières d’Ingénieur (Polytech Lyon), 11 spécialités de DUT, 58 Licences Professionnelles et 10 diplômes d’exercice en santé (filières médicale, odontologique, pharmaceutique et paramédicales), l’Université offre plus de 200 parcours de formation du Bac +2 au doctorat et délivre plus de 10.000 diplômes par an. Pour former au plus près du terrain et en mettant à disposition ce qu’offre la recherche universitaire, elle offre à ses étudiants des outils performants : plateforme pédagogique, plateaux techniques de pointe, simulation 3D.

  L’informatique est une discipline scientifique récente. Issue des mathématiques appliquées, née d’un objet technologique et industriel, elle a su rapidement se positionner comme une discipline scientifique à part entière avec ses modèles, ses méthodes, ses outils et ses problématiques propres. Naturellement, que ce soit via la gestion de données, la modélisation ou le calcul, l’informatique est présente dans toutes les grandes disciplines, et de manière étroite avec les mathématiques, la physique, la biologie ou les sciences humaines et sociales. Les objectifs de la Fédération d’Informatique de Lyon (FIL) sont donc les suivants : favoriser les échanges scientifiques et actions communes, renforcer la visibilité de la discipline informatique sur la place lyonnaise, être un des interlocuteurs privilégiés pour les instances locales et nationales, servir de pour levier des réponses coordonnées à de grands appels, augmenter l’attractivité de la discipline sur le territoire. La Fédération est une structure fédérative de recherche (FR2000) du CNRS, rattachée à l’INS2I.

Inria, l’institut national de recherche dédié aux sciences du numérique, promeut l’excellence scientifique et le transfert pour avoir le plus grand impact. Il emploie 2500 personnes. Ses 200 équipes-projets agiles, en général communes avec des partenaires académiques, impliquent plus de 3000 scientifiques pour relever les défis des sciences informatiques et mathématiques, souvent à l’interface d’autres disciplines. Inria travaille avec de nombreuses entreprises et a accompagné la création de plus de 160 start-up. L’institut s’efforce ainsi de répondre aux enjeux de la transformation numérique de la science, de la société et de l’économie.

 

L’Institut des sciences de l’information et de leurs interactions (INS2I) du CNRS repose sur cinquante-neuf unités relevant des disciplines informatique, du traitement du signal et des images, de l’automatique et de la robotique. Nos unités se sont construites en partenariat étroit avec des universités et des grandes écoles autonomes. Avec ses partenaires, l’INS2I a pour objectif de développer le champ des connaissances dans le domaine des sciences informatiques au sens large du terme. L’Institut s’impliquera fortement dans les enjeux scientifiques, technologiques et sociétaux liés au développement des sciences informatiques. Celles-ci jouent déjà un rôle central dans la plupart des disciplines scientifiques et l’Institut consolidera et développera avec vigueur ses relations scientifiques avec, entre autres, les mathématiques (INSMI), les sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS), les sciences du vivant (INSB, INEE) ou les sciences humaines et sociales (INSHS), mais aussi avec l’ensemble des autres Instituts du CNRS. Avec l’ensemble du CNRS, en s’appuyant sur une vision nationale et internationale de ses activités, l’INS2I poursuivra une politique d’excellence au service des universités et de la communauté scientifique. Attentif aux transferts technologiques et aux partenariats industriels, l’Institut encouragera et mettra en avant les actions de valorisation de ses unités.

 

L’ENS de Lyon forme par et pour la recherche des étudiants motivés, qui ont le désir d’apprendre. Elle regroupe toutes les disciplines en dehors du droit et de la médecine. À l’École, la formation obéit à 3 règles : la promotion d’approches multidisciplinaires, le suivi individualisé des parcours adaptés aux projets des étudiants, la nécessité de respecter le temps long de la recherche. Cette formation est étroitement associée à une recherche fondamentale, reconnue en France comme à l’international.

 

LIP Computer Science laboratory gathers 57 permanent faculties and researchers, 40-50 PhD students and over 20 scientists working on temporary positions. The administrative and technical staff gathers 12 engineers and assisting people. Research is developed on a wide spectrum of key topics of computer and information sciences as well as on various inter-disciplinary initiatives. LIP main strength is the creative interaction between long-term fundamental research, innovative software/hardware design and shorter-term projects/transfers through industrial collaborations.

 

 

 

Unité mixte de recherche (UMR 5205), le Laboratoire d’InfoRmatique en Image et Systèmes d’information (LIRIS) est porté par le CNRS, l’INSA de Lyon, l’Université Claude Bernard Lyon 1, l’Université Lumière Lyon 2 et l’Ecole Centrale de Lyon. Il compte 330 membres, et a pour principal champ scientifique l’Informatique et plus généralement les Sciences et Technologies de l’Information. Une partie importante de la recherche effectuée au LIRIS s’étend à la frontière de notre discipline, au service de problématiques sociétales importantes. Certaines de nos activités de recherche se situent aux interfaces de l’ingénierie, des sciences humaines et sociales, des sciences de la vie et des sciences de l’environnement. L’ensemble des 6 pôles de compétences du LIRIS participe de façon équilibrée à la valorisation des travaux de recherche. Par ailleurs, le LIRIS entretient de nombreuses relations avec son environnement social, économique et culturel, aussi bien aux niveaux local et régional qu’au niveau  national. Les interactions avec les entreprises s’établissent au travers de projets collaboratifs.

 

 

L’école doctorale InfoMaths regroupe une grande partie des laboratoires et des chercheurs en Informatique et Mathématiques sur Lyon. Son objectif est de proposer à ses doctorants une formation de qualité à la recherche et par la recherche et de les aider dans la préparation de leur avenir professionnel. S’appuyant sur les activités de 8 laboratoires, l’ED InfoMaths offre un cadre particulièrement riche et propice à la recherche. Elle bénéficie également des ressources scientifiques et de réseaux de 6 établissements auxquels elle est rattachée, ce qui lui permet d’assurer l’encadrement du doctorat dans les meilleures conditions.

 

 

Depuis sa création, la Fondation INSA Lyon a mobilisé et accompagné 16 mécènes dans le cadre de programmes de reconnaissance dédiés, créé 10 chaires, collecté près de 25 millions d’euros et se positionne désormais comme un acteur de référence dans le paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche. Jean Guénard est l’actuel président du Conseil d’Administration de la Fondation INSA Lyon.

 

 

 

Le Cigref, association loi de 1901 créée en 1970, est un réseau de grandes entreprises et administrations publiques françaises qui se donnent pour mission de réussir le numérique. Il n’exerce aucune activité lucrative. Le Cigref regroupe à ce jour près de 150 grandes entreprises et organismes français de tous les secteurs d’activité (banque, assurance, énergie, distribution, industrie, services…). Il représente près de 85 % du CAC 40, et 1/4 de ses membres sont des administrations publiques (Ministère de l’Intérieur, Ministère des Armées, Caisse des Dépôts, etc.). Les membres du Cigref partagent la même ambition, définie lors de son dernier plan stratégique adopté en octobre 2015 de développer leur capacité à intégrer et maîtriser le numérique. Cette mission, ainsi que le projet stratégique Cigref 2020, vise à accroître et renforcer durablement la performance des grandes entreprises et administrations, leur potentiel d’innovation, et plus largement contribuer au développement économique, social et humain de la société.